Requalification du Petit Bard.

Diplôme de fin d’étude – 2005 – EALR

La démarche de ce projet vise à montrer qu’une intervention sur l’existant est possible pour les grands ensembles, que leur destruction n’est pas imminente. Il s’agit alors de leur redonner de la qualité, sans considérer que les formes du bâti sont la cause de problèmes sociaux. Le projet touche alors aux espaces extérieurs, à leur requalification.

Ce travail a été élaboré à plusieurs échelles.

La première échelle d’intervention inclut l’analyse du quartier du Petit Bard, de son contexte urbain, de son fonctionnement et de sa structure générale. De celle-ci a découlé un plan d’aménagement permettant de reconnecter le quartier, jusque là enclavé, à son environnement, et de le restructurer par un travail de qualification de ses espaces extérieurs.

La deuxième échelle est constituée d’un travail plus précis sur l’avenue principale du quartier. Cette échelle vise à pallier au manque de fonctions urbaines que connaît le quartier, à les intégrer à l’avenue du Petit Bard afin qu’elle devienne un axe structurant le quartier.

La dernière échelle a demandé un travail plus sensibles et précis à échelle d’un îlot. Qualifier les espaces extérieurs, traiter leurs limites, leur rapport aux divers bâtiments suivant leur fonction. A ce travail s’est ajouté celui de remodeler la tour principale en y intégrant un équipement.